Journal d'atelier, cette rubrique très libre  fait des liens et des volutes entre mon travail et mon quotidien.
 
 l'Archéologie du quotidien, est un principe simple, celui qui consiste à croire que la poésie est dans les choses du quotidien.
Les choses que l’on appel parfois de l’ordinaire. Pour moi, le quotidien est source de création, de drôlerie, de magie, d’émotion.
Ma discipline,  (la seule presque à laquelle je m’astreigne d'ailleurs ),  est d'être cette archéologue du quotidien.


Dimanche 3 janvier 2021
Dessin




J’ai beaucoup dessiné dans une autre vie.
Des dessins,  des illustrations….
Je ne sais même plus de quand datait le dernier dessin… une éternité sans doute.
Pour l’atelier de sérigraphie,  j’ai travaillé un dessin au trait que j’ai ensuite photocopié sur transparents.
L’original étant tout vide, ou tout nu, je l’ai finalement terminé au crayon de couleur.



> En savoir plus
 
Posté à 17:51 - 0 commentaire

Dimanche 3 janvier 2021
31 décembre (4)















Atelier sérigraphie avec Thelma et Piolou

 


> En savoir plus
 
Posté à 12:34 - 0 commentaire

Dimanche 3 janvier 2021
31 décembre (3)



Seuls dans le Paris endormi
 


> En savoir plus
 
Posté à 12:30 - 0 commentaire

Dimanche 3 janvier 2021
31 décembre (2)






> En savoir plus
 
Posté à 12:27 - 0 commentaire

Samedi 2 janvier 2021
En haut de la rue Muller




 
Un de mes amoureux a habité quelques temps rue Muller.
Il travaillait pile poil de l’autre coté de la butte, rue des Abbesses.
Je  me demande si il coupait par le parc pour gravir le mont,
ou bien si courageusement il gravitait chaque matin cette interminable et cruel escalier jusqu'au sacré cœur.

En le montant péniblement, j’ai eu une tendre pensée pour lui.


> En savoir plus
 
Posté à 20:36 - 0 commentaire

Samedi 2 janvier 2021
31 décembre



Le 31 décembre, pour finir l’année sur une jolie teinte, j’ai fais un stage de sérigraphie avec mes deux grands.
Nous sommes arrivé en avance, dans ce Paris endormi sans circulation ni touriste.
Montmartre semblait figé comme dans le conte de la belle au bois dormant.
Nous avons vadrouillé presque seuls entre Château Rouge et la place du Tertre.
 
Derrière le sacré coeur,  j’ai montré aux enfants l’entrée du Carmel et juste à coté, celui du couvent des bénédictines où j’avais mes quartiers libres quand j’étais au lycée.
Tous les vendredi soir après la fin des cours,  je prenais le métro jusqu’à Château Rouge. Je remontais la rue du Chevalier de la Barre et j’arrivais juste à temps pour les vêpres.
Puis je restais bavarder avec une sœur  et même parfois pour le dîner. 
Je rentrais souvent tard et ça inquiétait beaucoup mon père qui trouvait le quartier peu sûr pour une lycéenne.
 
Deux ans plus tard en Chine, j’ai rencontré Bouddha et perdu Jésus.
Puis en rentrant de Chine je les ai tous plus ou moins perdu de vu….
 


Le bâtiment est au peu incognito, pas de nom sur la porte, au carmel non plus… J’ai eu envie de le colorer un peu...
 


> En savoir plus
 
Posté à 17:37 - 0 commentaire

Vendredi 1 janvier 2021
Vœux pieux...






> En savoir plus
 
Posté à 11:58 - 0 commentaire

Samedi 26 décembre 2020
Les broderies confinées enfin exposées



Je croise les doigts... je devrais exposer les Broderies confinées, et autres travaux de confinement,
à l'artothéque de Persan en janvier... A defaut, au moins un petit document vidéo sur le projet...
 


> En savoir plus
 
Posté à 13:45 - 0 commentaire

Jeudi 24 décembre 2020
Linceuls ( de Noël)
















C’est Noël, je décide de dérouler quelques linceuls. Le lierre, le géranium et le myosotis du Caucase....





> En savoir plus
 
Posté à 16:4 - 0 commentaire

Mercredi 16 décembre 2020
...





> En savoir plus
 
Posté à 15:58 - 0 commentaire

Mercredi 16 décembre 2020
Le poinçonneur du jardin



Il existe une petite bestiole dans le jardin, qui fait des petits trous d'une régulaité parfaite....
 


> En savoir plus
 
Posté à 15:57 - 0 commentaire

Vendredi 11 décembre 2020
Linceuls







Parfois en déroulant le cocon les feuilles sont noires, comme les algues, bien compactes.
Parfois elles sont resté vertes et forment une fine pellicule toute craquelée qui tombe en morceau.




> En savoir plus
 
Posté à 20:23 - 0 commentaire

Mercredi 9 décembre 2020
Linceuls






Le ginkgo n’a pas pris….
Apres plus de deux mois la feuille est restée carapacée et muette…
En revanche je craignais pour le chêne, je le pensais plus retissant à laisser  trace.
En fait il s’est montré très généreux…

 Je m’arrête encore parfois sur le bord de la route pour faire ce que je crois être la dernière récole avant l’hiver. 
J’ai trouvé de beaux spécimens,  des feuilles en étoile très grandes, très belles.
 Les rouleaux s’accumulent au jardin, une bonne quinzaine.
Il faut encore attendre, j’ai l’impression qu’avec le froid les traces sont retardées.
Il faudra peut être rentrer les cocons au chaud et les humidifier pour que les feuilles se décomposent malgré tout.

 J’aime vraiment ce travail expérimental et très à contre courant de ce que j’ai pu faire par le passé.



> En savoir plus
 
Posté à 18:34 - 0 commentaire

Samedi 5 décembre 2020
Reliquaires









En parallèle de mon travail sur les Linceuls, je commence à constituer un reliquaire végétal.
Avec le même propos, conserver dans des écrins pour en définir la valeur, des restes d’êtres précieux.  
Ici il ne s’agit pas de saints mais d’éléments naturels (branchages, fleurs, racines, tubercules, lichen, écorces, feuilles…
Je prévois de pouvoir montrer ensemble les linceuls et les reliquaires.

 


> En savoir plus
 
Posté à 13:16 - 2 commentaires

Jeudi 3 décembre 2020
Foret (2)






Je suis rentrée de la foret avec un gros bouquet de fougères et cette tres grande liane torsadée...
 


> En savoir plus
 
Posté à 9:39 - 0 commentaire

Lundi 30 novembre 2020
Linceuls










Je continue avant l’hiver, mes récoltes de feuilles.
Mes rouleaux s’accumulent dans le jardin, avec des étiquettes indiquant quand il est possible de faire une première tentative d’ouverture.
Chaque semaine je fais le point, j’arrose, je masse les rouleaux de tissu, j’observe la teinte extérieures,
je déplace entre la mousse et l’abri en cas de fores pluie, parfois j’entrouvre, je referme, j’attends….

Ou je coupe la ficelle, je déroule le tissu. Alors une étrange odeur de champignon rempli l’atelier. Je dois d’abord aérer avant le faire sécher le linceul sur un fil…



> En savoir plus
 
Posté à 10:12 - 0 commentaire

Dimanche 29 novembre 2020
Foret (1)






> En savoir plus
 
Posté à 14:29 - 0 commentaire

Dimanche 29 novembre 2020
Cages d'amitié



Reçu pour mes  50 ans vendredi, une boite de chaussure remplie de cages d'amour et d'amitier, et des fleurs de Datura séchées. 
 


> En savoir plus
 
Posté à 14:28 - 0 commentaire

Lundi 23 novembre 2020
Linceuls











> En savoir plus
 
Posté à 16:37 - 0 commentaire


Vendredi 20 novembre 2020
Je suis dans le canard



Petit article de mon amie Françoise pour La Gazette et l'Echos
 


> En savoir plus
 
Posté à 21:13 - 0 commentaire

Dimanche 15 novembre 2020
Pinceaux-nous-trois



 
Depuis toujours je conserve mes cheveux en pelotes ou en mèches, occasionnelle en nattes…
Je travaille beaucoup avec.
Depuis plusieurs années je fais des pinceaux avec mes cheveux et ceux des enfants que je coupe, et des petites branches du jardin.
J’aime ces pinceaux très bricolés, tarabiscotés, nature,  fixés avec des petits morceaux de tissu qui proviennent aussi de nos vêtements.
Je ne sais d’ailleurs  pas quelles sont mes mèches entre nos trois teintes et les différentes périodes de la vie, toutes les couleurs peuvent se mélanger.
Ce sont des Pinceaux-nous-trois
 


> En savoir plus
 
Posté à 13:18 - 0 commentaire


Mardi 10 novembre 2020
Linceuls











> En savoir plus
 
Posté à 8:51 - 0 commentaire

Lundi 9 novembre 2020
Cellules (4)
















> En savoir plus
 
Posté à 15:32 - 0 commentaire

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30