Retour


Lundi 12 avril 2021
Mémoire
 
 


 
 Au détour d’une conversation avec les enfants,  je leur parlé de ce petit court métrage  que j’ai réalisé dans les années 2000 et que j’avais provisoirement intitulé Les avat’arts.  (Au sens d’événement fâcheux, accident,  mésaventure, sens qui n’est d’ailleurs plus employé aujourd’hui, après Cameron et l’usage d’Internet).
J’avais filmé de faux artistes qui avaient des tas d’ennuis dans leur vie d’artiste:
Expropriation d’atelier, travail alimentaire dans une pizzeria, galerie malhonnête, atelier de poche, vol de matériaux pour travailler…

J’avais présenté cette vidéo dans une petite tente igloo recouverte de fausses lettres de refus pour des expositions fictives.
J’avais vraiment besoin  à cette période de ma vie de m’exprimer sur cette réalité de la vie d’artiste qui m’était douloureuse. Aussi bien la précarité que le manque de reconnaissance.

Mais la réalisation de ce court métrage avait été très ludique,  joyeuse et plein d’humour. J’avais fait une sorte de casting sauvage avec les gens de mon entourage. Ainsi je racontais aux enfants que leur père y jouait le rôle d’un méchant, dans une scène de courses poursuite.
Bien sur,  ils ont eu envie de voir ça et bien sur,  le format de l’époque, des minis cassettes DV et des cassettes VHS ne peuvent plus être lues aujourd’hui.
 
J’ai regardé cette grosse boite hermétique où il y a plusieurs années de film….

Entre 1999 et 2003, j’ai filmé un peu compulsivement des tas de choses. J’avais été touchée par La rencontre d’Alain Cavalier,  par No sex last night de Sophie Calle et j’avais envie de filmer mon quotidien.
J’ai parcouru les petites notes griffonnées sur les toutes petites jaquettes des cassettes.
Beaucoup de choses ont compléments disparus de ma mémoire.
Alors j’ai décidé de m’occuper de cela.

J’ai cherché qulequ'un qui convertisse les cassettes en supports numériques.
J’ai trouvé.
Fais un choix d’une vingtaine de cassettes (en raison du prix très élevé) et le tout est partit par la poste ce matin…

Dans quelques semaines, je vais éclairer, un tout un petit morceau de ma mémoire voilée...
 
Posté à 17:40 - 0 commentaire


Ajouter un commentaire


Votre commentaire sera validé après vérification.

Les champs en gras seront visibles sur mon site

Prénom ou Pseudo (*)
Email (*) 
Site web : http:// 
Message  (*) 
Je ne suis pas un robot
Adresse IP : 3.235.173.155
(*) champs obligatoires

 
Article précédent
Printemps (4)  
Article suivant
Tout près de la maison...