Retour


Samedi 2 janvier 2021
31 décembre



Le 31 décembre, pour finir l’année sur une jolie teinte, j’ai fais un stage de sérigraphie avec mes deux grands.
Nous sommes arrivé en avance, dans ce Paris endormi sans circulation ni touriste.
Montmartre semblait figé comme dans le conte de la belle au bois dormant.
Nous avons vadrouillé presque seuls entre Château Rouge et la place du Tertre.
 
Derrière le sacré coeur,  j’ai montré aux enfants l’entrée du Carmel et juste à coté, celui du couvent des bénédictines où j’avais mes quartiers libres quand j’étais au lycée.
Tous les vendredi soir après la fin des cours,  je prenais le métro jusqu’à Château Rouge. Je remontais la rue du Chevalier de la Barre et j’arrivais juste à temps pour les vêpres.
Puis je restais bavarder avec une sœur  et même parfois pour le dîner. 
Je rentrais souvent tard et ça inquiétait beaucoup mon père qui trouvait le quartier peu sûr pour une lycéenne.
 
Deux ans plus tard en Chine, j’ai rencontré Bouddha et perdu Jésus.
Puis en rentrant de Chine je les ai tous plus ou moins perdu de vu….
 


Le bâtiment est au peu incognito, pas de nom sur la porte, au carmel non plus… J’ai eu envie de le colorer un peu...
 

Posté à 17:37 - 0 commentaire


Ajouter un commentaire


Votre commentaire sera validé après vérification.

Les champs en gras seront visibles sur mon site

Prénom ou Pseudo (*)
Email (*) 
Site web : http:// 
Message  (*) 
Je ne suis pas un robot
Adresse IP : 18.234.247.75
(*) champs obligatoires

 
Article précédent
Vœux pieux...  
Article suivant
En haut de la rue Muller