Durant cette étrange période, j'ai repris l’aiguille propice à une temporalité longue…
puis repris aussi l’habit, celui des soignants, celui qui manquait pour protéger le corps médical et que des milliers de bénévoles ont cousu.
Habit protecteur  recouvert de petites broderies discrètes en forme  de coronavirus multiplié par centaine
et particulièrement concentrés autour de l’organe respiratoire et libératoire, les poumonailes.

 
  1    2  
Diaporama