Utiliser l'humour et la dérision pour soigner et panser nos (petites) blessures.
Pour le projet collectif un artiste c'est qui , j'ai réalisé plusieurs casquettes de l'artiste, qui peut aussi être un salarié, un chômeur, un
RMIstes. Puis à partir de la phrase: " mon travail d'artiste c'est mon gagne miettes de pain" j'ai proposé aux pigeons d'un grand jardin parisien de dévorer le mot SALAIRE.

J'ai aussi beaucoup travaillé sur les relation humaines dans le monde du travail.

 
Diaporama